Conseil

Les faux-pas hygiéniques à éviter en cuisine !

22 juin 2018

Cette semaine Cuisines AvivA vous propose de faire un petit tour d’horizon de ces pratiques dont nous sommes tous coupables !

Si l’hygiène alimentaire est fondamentale dans les cuisines des restaurants, il n’existe pas de normes ou de contrôles sanitaires à domicile !

C’est là qu’est l’os voyez-vous, légumes mal lavés, piège des coquilles d’œufs, planche à découper en bois, … Nous ne nous en rendons souvent pas compte, mais les faux-pas en matière de propreté dans notre cuisine sont nombreux.

Rassurez-vous, personne n’est en train de dire que vous n’êtes pas propres, ces erreurs sont communes et font parfois partie des habitudes de chacun ! 

On commence cette liste par les légumes. Légumes qui rappelons-le à toute fin utile, doivent être lavés. Oui, même les légumes (ça vaut aussi pour leurs cousins les fruits) bios, qu’ils sortent de votre supermarché ou des étals du maraîcher du coin, ils sont manipulés avec les mains, et donc en contact permanent avec toutes sortes de microbes. On frotte donc bien ses petites courgettes avec d’en faire quoique ce soit.


On n’oublie pas également de les rincer après épluchage même s’ils paraissent propres, des fois qu’il reste un peu de saleté dessus, personne n’a envie de manger de purée à la terre, n’est-ce pas ?

On passe sur le fait que cette pratique est proche de l’hérésie, mais #PourCeuxQui pensent (on comprend, un peu) que le fait de passer sa viande sous l’eau la rincera et la nettoiera un minimum, sachez que l’on vous a menti.


Certes, des micro-organismes peuvent être présents dans la viande mais l’eau ne peut pas les faire partir, au contraire elle peut même entraîner le développement de ces bactéries ! Pour éliminer tout ça, il suffit juste de faire cuire la viande !

Là encore, les œufs sont victimes de nettoyages intempestifs. Eh oui, leur coquille possède une membrane qui les protège des éventuelles agressions extérieures. Nettoyer les œufs fragilise ladite membrane et favorise donc la contamination.


Le problème étant que : les coquilles sont recouvertes de microbes. Il faut donc tant bien que mal éloigner les coquilles de nos plats, car oui, au-delà de la texture désagréable des coquilles d’œufs dans une omelette, on diminuera les risques de salmonellose (et tout le monde en sera ravi nous en sommes sûrs).

Dommage pour le style de votre cuisine, les planches en bois sont à proscrire car il est tendre. Les coups de couteau laissent des fentes, fentes qui se transforment petit à petit en incubateur à bactéries. Ouvrez donc les bras aux planches à découper en plastique, moins de style certes, mais vous y gagnerez en propreté !


On en profite également pour vous recommander de ne pas utiliser la même planche pour tous les aliments. Il est conseillé d’en utiliser une pour le poisson et la viande, et une autres pour les légumes. Tant qu’ils ne sont pas cuits, la viande et le poisson sont couverts de micro-organismes qui se développeront sur le reste de vos ingrédients, évitez donc par la même occasion de remettre vos aliments cuits sur la planche ayant servi à découper du cru.

Merveilleuse invention du siècle passé, le frigo nous rend bien des services au quotidien. À condition en tout cas de respecter la chaîne du froid, on ne vous apprend rien. Les risques alimentaires restent importants, notamment avec les produits sensibles (viande, poisson, beurre, crème, etc.), il faut les travailler rapidement et les remettre dès que possible au frais pour éviter aux bactéries d’investir les lieux !


Autre petite astuce : ne laissez pas les emballages de vos produits dans le frigo, ils sont plein de microbes et de germes pathogènes (ils trainent dans les entrepôts de supermarchés, ne l’oublions pas), placez-les dans des boîtes en plastique, votre frigo n’en sera que plus sain !



Merci à Marmiton et Madame Figaro pour ces bons conseils !


#PourCeuxQui sont sceptiques, non nous ne cherchons pas à vous dire qu’il faut désinfecter à la Bétadine son plan de travail, ni qu’il faut porter une blouse et des gants pour faire un bon pot-au-feu, pas de panique. Nous ne savons pas si ces quelques astuces sauveront des vies, mais nous espérons que cela vous a plu !

À très vite pour de nouveaux conseils vie pratique !


L’équipe des Cuisines AvivA

Les articles associés

Dossier

Les crédences, un élément de décoration incontournable

17 juin 2020

Chaque projet de cuisine est unique, et cela passe souvent par le choix de...

Dossier

Zoom sur… les cuisines en U

17 juin 2020

On a décidé aujourd’hui de vous parler des Cuisines en U, dont on parle tro...

Dossier

Conseils du jour : comment entretenir sa hotte

17 juin 2020

Si vous utilisez votre hotte de manière modérée, elle doit être nettoyée to...

Dossier

Pour que vive le bleu en cuisine !

16 juin 2020

Passage en revue de toutes les possibilités qui s’offrent à vous avec cette...